visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La blague indigne d’un chef d’état - Actualité

de papebob - 22 janvier 2014 -
Mots-clefs: .

Un chef d’état, digne de ce nom, ne lance pas, dans un discours officiel, une blague de corps de garde qui peut blesser un autre état souverain. Il a agit comme s’il était avec une bande de copain au café du commerce, mais absolument pas comme l’élu de la France. Lors de son intervention officielle devant le CRIF, le Conseil Représentatif des Institutions juives de France, le chef de l’état a fait deux erreurs. La première est de ne pas connaitre les déplacements de son ministre de l’intérieur car il a d’abord souhaité bon voyage en Algérie à son ministre qui lui a répondu qu’il en rentrait. Ce qui prouve qu’il n’est pas au courant des dates de déplacement de son ministre. Etait-ce bien trouvé de parler de l’Algérie devant les instances juives ? Je pense que là aussi c’est un raté. Mais de là à se réjouir que son ministre soit rentré sain et sauf, il y a un monde qu’un chef d’état ne doit pas franchir car c’est mettre le feu à une relation qui est très compliquée car les blessures de la guerre ne sont pas encore refermées. Les algériens sont encore très sensibles à tout ce qui est dit sur eux et surtout devant les ennemis jurés de l’islam, les juifs. Et c’est un faux pas inadmissible qu’a commis Hollande, même s’il en profite pour soigner son image en prenant deux points de plus dans les sondages. Il devrait en avoir honte car ces deux points, ils les a prit au FN grâce à cette petite phrase. Comment va-t-il éteindre l’incendie ? Ecrit le 22/12.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.