visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La parentalité - Actualité

de papebob - 1 février 2014 -
Mots-clefs: .

Autrefois la parentalité était dument établie par le mariage ou un homme était le père des enfants de sa femme. L’enfant né hors mariage était un batard rejetés par la communauté et ce n’est pas si vieux car il y a 47 ans, une préposée à l’état civil d’une grande ville, s’est vivement reculée, derrière l’hygiaphone, quand elle a su que j’étais né de père inconnu. C’était avant la pilule et le test ADN qui ont remis en question la paternité qui maintenant est reconnu au père biologique mais pas seulement car le mariage pour tous reconnait la paternité à des couples homosexuels. Ce qui fait que l’on ne sait plus trop bien ou se situe la paternité et même la maternité car ce n’est plus le fait d’accoucher qui fait la maternité puisque les couples homosexuels hommes peuvent posséder des enfants sans tenir compte des parents biologiques. Celui qui fait l’enfant n’est donc plus le père, mais de plus en plus, c’est celui qui l’élève. Le problème est que l’on emploi le même mot pour indiquer le père biologique et le père nourricier et de même pour la mère. Il faudrait inventer deux autres mots pour les différencier car plus personne ne sait de quoi il parle. A l’avenir devront-nous faire un test d’ADN avant de reconnaitre nos enfants ? Peut-être, mais pourquoi pas, cela simplifieront les procédures de divorce. Ecrit le 2/01.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.