visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Le parisianisme - Actualité

de papebob - 3 février 2014 -
Mots-clefs: .

Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre les chroniqueurs de LCI, une antenne nationale, dirent que Béziers, ma ville, était sur le point de tomber FN aux prochaines municipales. Le premier point est qu’il n’y a pas de candidature FN à cette élection, il n’y a qu’un candidat, Robert Ménard qui recherche les voix FN sans pour cela adhérer au parti et son approche du FN est je t’aime, moi non plus. C’est le FN qui veut profiter du nom de l’ancien reporter sans frontière et en échange lui cherche à avoir les voix. Cela pue le tripatouillage à plein nez simplement pour obtenir la place. Je ne souhaite pas qu’il passe car il n’a aucune connaissance de la fonction. On a déjà fait l’expérience avec Hollande et j’espère que les biterrois auront l’intelligence de voter pour l’un des candidats qui a déjà de l’expérience dans la gestion de la mairie. C’est déjà un renouveau car le maire ne se représente pas, mais de là à voter pour un parisien d’adoption qui a oublié ses racines depuis de nombreuses années. Pourquoi est-il parachuté ici alors qu’il a renié Béziers depuis tant d’années. C’est parce qu’il n’a plus de boulot à Paris qu’il se présente ici. De toute façon, la politique locale vue par des parisiens me fait marrer. Est-ce que moi, je discute des élections à Paris. Oui, pour dire que cela m’emmerde de n’entendre que cela dans les médias, mais je ne préjuge pas des élections parisiennes. Ecrit le 3/01.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.