visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Libération de Michaël Blanc - Actualité

de papebob - 20 février 2014 -
Mots-clefs: .

La libération du prisonnier fait la une des médias, alors que tous les jours, en France, il y a des prisonniers qui sont libérés dans l’indifférence. Prenons d’abord les faits, il a été arrêté à l’aéroport avec 4 kilos de drogue caché dans des bouteilles de plongée, il avait 26 ans. Il a dit, sans en amener la preuve, que c’était à un ami. Piètre défense, car, à partir de 20 ans j’ai voyager internationalement et je savais déjà qu’il ne fallait pas passer des frontières avec des bagages dont je ne connaissais pas entièrement le contenu et qu’il ne fallait jamais accepter de passer des bagages ne vous appartenant pas. Il a donc fauté envers la législation locale et il a été puni. D’ailleurs, les politiques ne se sont pas emparé de l’histoire et le Quai d’Orsay n’est intervenu que pour faire diminuer la peine qui au départ été la prison à perpétuité. Il a obtenu une peine plus en accord avec notre justice. Mais de là à en faire un héros national, il y a une marge que je ne saurais franchir. Le combat de sa mère peut sembler magnifique, mais c’est le combat d’une mère qui croit que son fils est innocent, comme toutes les mères. Ce sont les médias qui veulent nous faire croire que c’est un héros qui a résisté à quatorze ans de prison loin de France, alors que la justice l’a condamné pour une faute qui lui aurait valu de la prison dans n’importe quel pays. Ecrit le 20/01.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.