visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Anniversaire - Actualité

de papebob - 17 mars 2014 -
Mots-clefs: .

Aujourd’hui, c’est une journée du souvenir car cela fait un an que ma sœur nous a quittés. J’emploie sciemment le mot souvenir au lieu de tristesse car elle n’aurait jamais voulut que nous soyons triste, elle qui ne l’était surtout pas. Je veux me souvenir des bons moments passés avec elle, son mari et ses enfants. Ce sont des moments inoubliables que rien ne pourra jamais effacé. Cela part de mon premier souvenir dans la maison de naissance ou je chassais des cailloux avec mon frère pendant que ma sœur préparait la cuisson de notre chasse jusqu’à son lit de mort ou elle chantait l’hymne italien d’un match Italie France du tournoi des six nations. Une vie compète que nous avons passé pas très loin, du moins de cœur, l’un de l’autre, même si la vie m’a éloigné de temps en temps physiquement. La première chose que je faisais en rentrant de mes voyages lointains, c’est d’aller la voir car elle m’avait tellement manqué. A cause de mon handicap, je ne peux aller à la cérémonie du souvenir qu’organise mon beau-frère car l’heure est trop tardive. On est le matin et je vais passer ma journée à penser à elle ainsi qu’à son mari, ses enfants et petits-enfants, jusqu’à l’heure de la cérémonie ou je serai avec eux par la pensée. Il ne faut pas que ce soit une journée triste même si c’est très dur de lutter contre. Ecrit le 21/02.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.