visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La fête des grand-mères - Actualité

de papebob - 20 mars 2014 -
Mots-clefs: .

Après la fête des mères, les marchands ont inventés la fête des pères, puis, plus récemment, la fête des grands-mères. Ils ne vont pas tarder à créer la fête des grand-pères, a moins que ce ne soit déjà fait. Après ils leur restent les arrière grand-mères et les arrières grand-pères. C’est une spirale pour faire dépenser des sous un jour précis. Ils peuvent continuer en inventant les fêtes des tantes, des oncles, des grands oncles, des grandes tantes, des cousins au premier degré puis au degré suivant. Moi je les fête déjà, cela s’appelle la cousinade et je n’ai eu besoin d’attendre que les marchants l’invente. Il y a en marre de toutes ses fêtes inventées qui sont causes de bisbilles entre homme et femmes parce que les uns oublient et les autres sont aux aguets ce jour là spécialement pour mesurer l’amour que les premiers leurs portent. Comme si on mesurer l’amour à la célébration d’une fête quelconque, inventée par des marchands qui veulent gagner des sous. Toutes ces fêtes me donne des boutons, même si j’en fête certaines plus pour avoir la paix à la maison que parce que j’y croix. Une fête, c’est comme un anniversaire, c’est une institution qui ne repose sur rien car l’anniversaire est compter en jour solaire par convention et pourquoi pas en jour lunaire ou vénusien. Ecrit le 25/02.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.