visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La responsabilité vis-à-vis du code de la route - Actualité

de papebob - 27 mars 2014 -
Mots-clefs: .

Le tribunal de Montpellier vient de condamner le compagnon de beuverie d’un homme qui a causé un accident mortel sous l’emprise de l’alcool. C’est la première fois qu’une telle condamnation a lieu et il faut se poser la question de savoir si c’est de la vengeance ou de la justice. Le seul responsable des faits est celui qui a pris le volant en état d’ébriété qui a été jugé et condamné à 6 ans de prison ferme. Quelle responsabilité a son compagnon de beuverie car, à mon avis, il avait du boire autant que celui qui a provoqué l’accident ? Ce qui arrive à condamner tous ceux qui boivent un verre de trop, alors que la justice déclare illégal l’alcool ! Alors si l’on va faire la fête avec des copains, on risque la prison alors que l’achat et la consommation d’alcool sont légaux. C’est à ne rien y comprendre. Mais cette condamnation vient après une citation directe de la famille qui dans sa douleur veut faire condamné la terre entière comme si cela allait lui rendre sa fille. Il s’agit donc d’une vengeance et pas de justice car, à part d’aller chercher une vague complicité parce qu’ils avaient bu ensemble, la justice n’avait pas d’élément pour le condamner. Là, il ne s’agit pas de justice, mais de vengeance, ce qui ne doit pas donner lieu à une condamnation. Ecrit le 5/03.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.