visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Les transactions entre tours - Actualité

de papebob - 25 avril 2014 -
Mots-clefs: .

Deux théories s’affrontent dans les transactions entre les deux tours du vote, l’une du parti socialiste qui veut que la liste qui arrive derrière se désiste au second tour pour faire barrage au Front National. L’autre de l’UMP qui veut qu’elle ne se désiste ni d’un coté, ni de l’autre. Cela ce sont les théories nationales. Mais que valent-elles sur le plan local ? Ce n’est pas du tout la même affaire. D’abord, le désistement, c’est l’abandon, pour certains, de leur poste de conseiller alors qu’ils sont en poste depuis plus de vingt ans. Deuxièmement, c’est abandonner le fait qu’il y ait une opposition de gauche dans le conseil municipal car il laisse en piste une candidature UMP contre une candidature FN. La deuxième théorie privilégie la liste FN car la solution nationale est de ne voter pour personne et bien des gens ne veulent pas voter à gauche. Je pense que, localement, il serait judicieux que la droite et le gauche s’allient pour qu’il y ait une véritablement une opposition républicaine et qu’il y ait un minimum d’opposants qui soient en position d’être élus. Cela serait la sagesse et couperait efficacement l’herbe sous le pied au Front National. Les politiques de Paris sont bien loin du terrain et de ce qui s’y passe et c’est dommage car ce sera bientôt nos dirigeants à droite comme à gauche. Ecrit le 25/03.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.