visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Le mini Smig - Actualité

de papebob - 10 mai 2014 -
Mots-clefs: .

C’est encore une trouvaille socialiste dans la droite ligne mitterrandienne qui consiste à diviser le travail pour que plus de monde travaille, mais gagne moins, ce qui fait que le pays stagne plutôt que de s’enrichir et tout ce qui en découle. Ce qui fait que mes pauvres auront du travail sous-payé et les anciens smicards vont se retrouver au chômage à leur place. On aura appauvrit l’ensemble des ouvriers car cela tire vers le bas comme le fait le parti socialiste depuis plus de trente ans. Toutes les mesures prises ont tirées l’ensemble vers le bas la preuve avec tout le monde a le bac qui partait d’une bonne intention a premièrement fait dévalué le bac puisque l’on a été obligé d’inventé des bacs professionnels qui sont l’équivalent d’un CAP et deuxièmement ont obligé les employeurs a haussé leurs niveaux d’exigence de la hauteur des diplômes. Ce qui fait qu’au total les jeunes font des études plus longues pour avoir des diplômes plus hauts mais qui valent moins que l’ancien diplôme et qui ne leur permet pas d’accéder plus haut. Alors quel est le gain ? Aucun, si ce n’est que de tirer l’ensemble vers le bas et cela vient de l’utopie socialiste qui dit que l’on est tous égaux, ce qui n’est pas vrai car il y a des gens intelligents et d’autres bêtes de naissance et contre cela on n’y peut rien. Que l’on considère que tous doivent avoir un travail honorable, c’est un, mais qu’ils peuvent tous faire l même travail, c’est deux. On ne fera pas d’un âne, un cheval de course, mais l’âne portera plus de charge et plus loin qu’un cheval de course. Comme quoi, on peut avoir un travail en fonction de notre nature mais pas en fonction d’un dictat. Ecrit le 15/04.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.