visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Les débuts de Valls - Actualité

de papebob - 15 mai 2014 -
Mots-clefs: .

Après une entrée fracassante à la tête du gouvernement, après le virage à droite qu’il a pris, on commence à se rendre compte qu’il va appliquer la ligne que défends Hollande depuis le début et que donc le changement a été un changement d’homme et pas un changement de politique, ce que voulait l’ensemble des français. Uns fois de pus, Hollande nous a trompé et entraine Valls dans le trou. Le premier avertissement a eu lieu quand Valls s’est aperçu que des députés de son bord ne voulaient pas voter la confiance au gouvernement et qu’il lui a fallut batailler pour obtenir un vote positif de justesse. Il commence bien mal alors que l’on avait déroulé le tapis rouge devant lui et il n’a pas su en profiter pour imposer sa propre vue et sa propre politique montrant, par là même sa faiblesse qu’il a commencé à payer. C’est un excellent communicant mais c’est un piètre politique car il n’as pas d’idée bien définie sur la politique à appliquer car il est prêt à appliquer celle d’un autre, pourvu qu’il ait le poste c’est donc un arriviste et pas un politique. On a donc en France un chef de gouvernement qui n’a rien de politique alors que nous sommes en crise, on a fait fort. Ecrit le 30/04.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.