visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La grève à la SNCF - Actualité

de papebob - 16 juillet 2014 -
Mots-clefs: .

La grève à la SNCF a pour origine une contestation de deux syndicats, principalement des roulants, qui vise à dénoncer un accord survenu entre la direction et la majorité des syndicats. Cet accord veut unifier les deux branches de la composante, à savoir RFF, réseaux ferrés de France, et la SNCF, tel que c’était avant afin d’éviter les erreurs de largeurs de rames par rapport au espace de passage. On s’est aperçu que c’était une erreur de les avoir séparés car une entité collectionne les bénéfices alors que l’autres, ce sont les pertes. C’est idiot, il vaut mieux tout gérer ensemble. Cette grève est anti démocratique car la majorité des syndicats ont voté e réunification et les deux syndicats restant, au lieu de se plier à la règle démocratique font la grève alors que juridiquement, ils ne peuvent rien obtenir et ce qui est inadmissible pour un service public, c’est de ne pas assurer le transport alors que des milliers de jeune vont passer le bac. Si cela avait été des syndicats intelligents, ils auraient sus pendu la grève, le temps du bac. Ils démontrent qu’ils s’en foutent du service public et que seul leurs petits nombrils les intéressent, alors on devrait s’en moquer de leurs avantages comme ils se moquent de nous. Et j’irais jusqu’à dire qu’ils ne méritent pas les avantages qu’ils ont depuis le train à vapeur et qu’il est temps que soient revus ces avantages qui ne sont plus mérités. Ecrit le 15/06.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.