visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La justice a tranché pour le cas de Vincent Lambert - Actualité

de papebob - 23 juillet 2014 -
Mots-clefs: .

Le Conseil d ‘Etat a tranché après avoir pris l’avis de plusieurs experts en faveur de l’épouse qui voulait débrancher son mari, mort clinique qui ne survivait qu’avec des machines. Ce n’est pas trop tôt car, je plains cette pauvre femme qui a du subir l’agonie de son mari pendant plusieurs années à cause de ses beaux parents, catholiques intégristes qui ont refusés alors que le mourant s’était éloigné de la religion, il n’allait même plus à la messe et il avait dit à ceux qui le connaissait bien qu’il ne voulait pas d’acharnement thérapeutique. Mais il n’avait pas désigné la « personne de confiance », je ne savais pas que quelqu’un de marié devait la désigner car je pensais que l’époux ou l’épouse l’était automatiquement, ce qui s’avère faux puisque dans ce cas, les beaux parents ont pu s’opposer à la décision de leur belle-fille pendant des années. Le Conseil d’Etat, après avoir écouté les avis de la femme et d’une partie de sa belle famille, de ses beaux parents, des experts qui ont précisé le caractère incurable de l’état de Vincent, du conseil des médecins a donné raison à la femme et lui a permis de le débranché. Enfin, une décision de justice qui va dans le bon sens. Ecrit le 20/06.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.