visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Encore une « affaire Sarko » - Actualité

de papebob - 7 août 2014 -
Mots-clefs: .

Encore une affaire montée de toute pièce car, la justice a écouté les conversations entre Sarko et son avocat de façon illégale car elle n’avait aucun élément grave à reprocher à l’avocat qui justifierait que l’on écoute ses conversations, seul cas juridique qui permet à la justice d’écouter un avocat et trouver des éléments dans ses écoutes pour les inculpés est donc illégal. Maintenant que la juge soit démise du dossier, cela parait évident car sa position vis-à-vis de Sarko est évidente et affichée sur le mur des cons et la chancellerie n’aurait pas du la charger du dossier parce que l’on ne sait pas si elle conduit une éventuelle vendetta personnelle ou si elle instruit ce dossier comme n’importe quel dossier. Est-ce que la chancellerie a été poussée par le pouvoir en place, difficile à dire mais très facile à suspecter. Comme lui-même l’a dit, est qu’il a été traité comme les autres ? Non, car il a été amené en pleine nuit, après avoir attendu 6 heures dans une salle avec un gardien, filmé par tous les médias, alors qu’il existe une sortie discrète, pour que on lui signifie son inculpation, si ce n’était pas voulut, alors appelez-moi ducon. Si l’on prend Cahusac, qui a reconnu des faits, autrement plus grave, il n’a pas été en garde à vue et il n’a pas été conduit sous bonne escorte au commissariat, Alors de poids, deux mesures selon que l’on soit ministre en exercice de gauche ou ancien président de droite ? Ecrit le 04/07.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.