visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La reconnaissance de l’enfant d’une mère porteuse - Actualité

de papebob - 9 septembre 2014 -
Mots-clefs: .

La France doit faire face à un gros dilemme car l’Europe pousse pour que tous les européens reconnaissent l’enfant né d’une mère porteuse et comma elle ne reconnait le droit à la mère porteuse, c’est un imbroglio juridique auquel Hollande doit faire face. Comment interdire le recours à la mère porteuse et donnait accès au droit de vivre à l’enfant ? Le cas s’est posé en Thaïlande ou une mère porteuse s’est vu refuser un enfant parce qu’il était trisomique par des parents australiens. Cela pose un problème car, à qui appartient l’enfant qui nait, à la mère porteuse ou à ceux qui ont passé la commande. C’est même plus difficile que cela car la mère porteuse n’as-t-elle fait que porter ou a-t-elle fourni l’ovaire ? Le problème c’est, quand il y a passage de frontière, quelle nationalité a l’enfant ? Sachant, qu’en France, le recours à une mère porteuse est interdit et qu’il faut reconnaitre un enfant né d’une mère porteuse, je ne vois pas par quel artifice, le gouvernement peut-il ne pas légaliser ces naissances. Ecrit le 07/08.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.