visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Le management des hommes - Actualité

de papebob - 5 novembre 2014 -
Mots-clefs: .

Quand on a commencé à vouloir considérer que le management des hommes était une matière comme les autres et que n’importe qui pouvait l’étudier comme n’importe quelle discipline, on a fait une première erreur, c’était de croire que c’était une matière comme les autres en niant le don du commandement que certains ont naturellement et d’autres pas. Une deuxième erreur, et pas la moindre est d’avoir surtout calqué le management des hommes sur ce qui se faisait en commercial, mais tout le monde n’est pas commercial. Surtout avec les contrats de travail des commerciaux qui stipulent une partie fixe et une partie en fonction des résultats obtenus. Le principe du management par objectif à atteindre est justifier car la récompense est immédiate par la prime qui est fonction du résultat. Transposer ce système pour manager les autres salariés est utopique car il n’y a pas de récompense pécuniaire immédiate et le management a été rendu difficile à cause de cela car le bon travail n’est pas reconnu. Ils ont eu beau changer les noms des métiers, faire du management par objectif, un balayeur se commande de la même manière qu’avant en lui demandant de faire son travail et en étant capable de le faire soi-même quand le travail est simple. Ce qui est le plus pénible, c’est de voir incapable de commander et d’être simplement obéi en charge du management parce qu’ils ont eu un diplôme. Ecrit le 18/10.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.