visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La démocratie dans les partis - Actualité

de papebob - 12 décembre 2014 -
Mots-clefs: .

Au moment ou deux partis ont changé de chef, je me suis demandé quelle est la part de démocratie dans ces élections. Je suis tombe de haut car je n’ai vu de la démocratie qu’à l’UMP avec un vote réel mis en place par un organisme neutre et plusieurs candidats, le tout en parfaite transparence. Je me suis tourné vers le FN qui élisait son président. La, grosse surprise, il n’y a qu’une seule candidate, Marine Le Pen et comme dans les élections de dictateur, interdiction de se présenter comme candidat puisque c’est la direction du parti qui autorise ou non les candidatures. On est donc dans un système dictatorial et non démocratique. J’ai continué à faire le tour des partis et je suis allé voir comment cela se passer au PS. Là, c’est encore plus simple, il n’y a pas de président car il faudrait l’élire mais un secrétaire général désigné. Désigné par qui ? On ne sait pas trop, mais peut-être par son prédécesseur qui est président de la république, ou par l’état-major, mais on ne demande pas leur avis aux adhérents qui ne sont là que pour payer, le reste se passe entre copains comme pour ELVS ou une femme a squatté le parti à son seul bénéfice, excluant les vrais écologistes. En conclusion, les médias peuvent parler, sans arrêt, des magouilles de Sarko qui ne sont pas prouvée alors que tout autour il y a bien pire et qu’elles ne les dénoncent pas. Ecrit le 30/11.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.