visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Répondre aux questions des journalistes - Actualité

de papebob - 15 décembre 2014 -
Mots-clefs: .

Les journalistes abreuvent de questions les politiques et ils considèrent que répondre à une question a la même valeur que faire une déclaration dans un discours, ce qui n’est absolument pas vrai  car selon est posée la question, le journaliste arrive à faire répondre ce qu’il veut entendre et pas la pensée exacte du politique. Certains politiques ont trouvé la parade en plaisantant pour éviter de donner une réponse à l’impromptu qui sera traduite après selon ce que le journaliste a envie d’entendre. Ce journalisme m’écœure car il ne traduit que ce que veut le journaliste mais pas du tout ce que veut le politique. Que dirait ce même journaliste s’il était soumis à ce genre de torture permanent ? Il pèterait les plombs et enverrait bouler son tortionnaire s’il ne lui pèterait pas la figure. Ce n’est pas du journalisme, mais du harcèlement qui est pire que sexuel car il est moral et surtout légal. Si vous avez des choses à dire, ne cherchez pas un journaliste car ils ne veulent pas la vérité mais faire le buz, ce qui est complètement différent. Ils préfèrent faire le buz avec une contre vérité que d’écrire la vérité sur des choses réelles qui se passent dans notre pays. C’est pour cela que beaucoup de gens écrivent sur des blogs qui ne sont malheureusement pas exploités. Ecrit le 1/12.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.