visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

L’état vend ce qui lui rapporte - Actualité

de papebob - 20 décembre 2014 -
Mots-clefs: .

L’état est en train de vendre ses parts de l’aéroport de Toulouse à un groupe financier chinois. Les 49% des parts que vend l’état rapportent 49 % des bénéfices de l’aéroport. C’est un manque à gagner important et, pour avoir un peu de liquidité, l’état met ses finances en plus grandes difficultés dans l’avenir quelles ne sont déjà. Cela s’appelle faire de la cavalerie en favorisant l’argent immédiat et en détruisant les ressources à venir. Autrement dit, il faudra soit plus d’impôts dans l’avenir ou faire plus d’économies pour pallier le manque à gagner produit par cette vente. Pour satisfaire les exigences de Bruxelles, l’état sacrifie les comptes de demain. De plus les chinois veulent doubler les capacités de l’aéroport, ce qui entrainera une catastrophe écologique car l’emplacement de l’aéroport ne permet pas l’augmentation de sa capacité sans dommage pour la population de Toulouse. Et là on n’entend pas les écologistes s’exprimer alors que c’est maintenant qu’il faut dire les choses pas quand elles sont actées. Ecrit le 08/12.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.