visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

L’anticléricalisme fait oublier le social à la gauche. - Actualité

de papebob - 9 février 2015 -
Mots-clefs: .

La gauche a complètement oublié qu’elle se décrit comme sociale car son anticléricalisme l’a emporté sur sa déclaration de politique. En effet, les services de l’état poursuivent un curé à la retraite qui a mis un local à disposition des émigrés sans papiers, donc clandestins pour éviter qu’ils couchent dehors en hiver. Ce curé l’a fait gratuitement, par bonté d’âme et pour essayer de sauver des vies humaines et le parquer le poursuit à la demande des services sanitaires comme quoi le local prêté n’était pas aux normes sanitaires pour recevoir du public, comme si c’était une salle de spectacle. D’abord, ce qui me choque c’est qu’aucun service de l’état n’a pris en charge ces malheureux alors que leurs vies étaient en danger avec le froid dans la nature, puis que les conditions sanitaires étaient bien meilleures dans le local que dans la nature et enfin qu’il ne s’agissait qu’une mise à disposition d’un local dans l’état et non d’un location qui est soumise à des règles bien précises. Alors je ne vois pas ce que la gauche peut reprocher à ce curé de 70 ans et je ne met que sur l’anticléricalisme aveugle de certains dirigeants, cette attaque contre la faiblesse d’un homme qui se soucis de la vie de ses contemporains. Ecrit le 27/01.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.