visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

L’élection partielle dans le Doubs - Actualité

de papebob - 17 février 2015 -
Mots-clefs: .

Ce qui m’écœure dans cette élection, c’est l’utilisation que fait l’élu socialiste des divergences de l’opposition et qui remercie des élus de l’UMP malgré les consignes « ni, ni » de ce parti recréant une division inexistante, ainsi que l’UDI et le Modem, ce qui prouve que sans ces soutiens là, il aurait été battu, alors que par son élection, la majorité l’a retrouvé à l’Assemblée Nationale. Ce qui explique la position de l’UMP qui ne voulait pas être à l’origine de l’élection qui donnerait la majorité absolue à l’Assemblée Nationale. Car derrière l’appel à la formation d’un front républicain, il y avait le désir de retrouver une majorité absolue que les socialistes avaient perdu. L’appel au front républicain est une manœuvre politicienne dans laquelle l’UMP n’a pas mordu et, personnellement, je trouve qu’ils ont eu raison et qu’il ne faut pas se agit comme l’adversaire le voudrait. Ecrit le 08/02.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.