visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La police municipale armée à Béziers - Actualité

de papebob - 21 février 2015 -
Mots-clefs: .

Ce n’est pas qu’une infime partie de le police municipale soit armée, puisqu’il ne s’agit que de 9 policiers municipaux, ce qui n’assure même pas des rondes de nuits tous les jours, mais c’est la communication de Ménard dans ce domaine qui fait débat car cela est une provocation de plus. Une affiche avec un pistolet qui est l’ami du policier municipal, alors qu’il aurait pu marquer que sa police était armée et c’était suffisant, est une provocation pour tout le monde. D’abord, pour les voyous qui vont s’armer deux fois plus, du couteau, ils vont passer à la kalachnikov, ce qui est bien pire car Béziers, ce n’est pas Marseille et ce n’est que de la petite délinquance qui sévit. Ensuite, il y a les gens comme moi qui considère que les armes appelle les armes et que cela ne peut être que néfaste et risque d’entrainer des accidents avec les jeunes qui sont inconscients du danger avec des policiers municipaux qui sont peu formé aux maniements et à la pratique des armes, je connais car je suis ancien militaire et moniteur de tir dans l’armée. Ce n’est pas en quelques séances de tir que l’on maitrise l’art de ne pas s’en servir, car l’arme, pour un policier est avant tout dissuasive mais surtout pas offensive et les affiches indiquent le contraire comme au Far-Ouest. Et les gens, au lieu d’être rassuré parce que la police municipale est armée, vont avoir peur d’être une victime collatérale d’une fusillade, car c’est ce qui va se produire. Et enfin, pourvu que les policiers ne se prennent pas pour des cow-boys, car avec une arme à la ceinture, ils vont rouler des mécaniques et c’est là qu’est le danger. Ecrit le 12/01.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.