visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Comment un dépressif chronique peut piloter un jet ? - Actualité

de papebob - 8 avril 2015 -
Mots-clefs: .

Tout le monde est au courant de l’horrible tragédie de cet accident d’avion allemand qui s’est écrasé dans les Alpilles françaises. Alors que le commandant de bord est allé aux toilettes un instant et en revenant, il a trouvé la porte de la cabine de pilotage fermée de l’intérieur et le copilote qui ne répondait pas. Il a essayait de casser la porte en vain. Le copilote avait décidé de se suicider, entrainant dans la mort les passagers et les membres d’équipage. Comment un homme aussi perturbé a-t-il pu suivre une formation de pilote alors qu’il l’a interrompu pour dépression qui l’a conduit en hôpital psychiatrique ? Et ensuite, plus grave, il a rechuté et le médecin ne l’a pas interdit de vol et l’a mis sous médicaments, ce qui est strictement interdit de piloter un avion sous médicament. Alors il a planqué l’ordonnance et les médicaments pour pouvoir voler et voila le résultat, il devrait y avoir une interdiction systématique de voler  en cas de prise de médicaments ou en cas de pathologie dangereuse pour les autres surtout venant d’un médecin qui doit sauver les gens et même contre eux-mêmes parfois mais surtout les victimes collatérales qui sont d’innocentes victimes et qui n’ont rien demandé à personne. C’est une honte de permettre à des médecins de décider de notre vie ainsi. Ecrit le 27/03.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.