visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Le mensonge de la parité aux départementales - Actualité

de papebob - 17 avril 2015 -
Mots-clefs: .

On nous a obligés de voter pour une paire homme/femme pour les élections départementales en vertu de la parité malgré qu’il y ait beaucoup moins de femmes engagées en politique que d’homme, ce qui fait que chaque parti a raclé les fonds de tiroir pour honorer ce dictat. Au résultat, il a eu autant d’homme que de femme élus donc, logiquement on devrait trouver autant d’homme que de femmes élus à la présidence des départements. Hors, on ne trouve que 8 femmes élues à la tête d’un département sur 98 départements ou on eut lieu des élections, soit une présence féminine de 8,16 % sur les 50 % du départ. Ce qui veut dire que 84 % des femmes élues ont voté pour des hommes, ce qui signifie que les femmes ne veulent pas le pouvoir qu’une poignée de féministes combattent pour l’obtenir. Un fois de plus, un lobbying minoritaire passe devant la majorité dans la vue socialiste de la démocratie. La preuve est faite qu’il faut différencier égalité et complémentarité car, les socialistes veulent que nous soyons pareil, alors que nous sommes tous différents et pourquoi faire des choses pour gommer nos différences du point de vue sexe et ne pas faire de différence au point de vue taille, poids ou couleur des cheveu. Le jour ou quelqu’un a voulu que tout le monde soit pareil, cela c’est appelé le nazisme et la démarche du parti socialiste qui donne le pouvoir aux minorités peut se comparer à la même manière du cheminement de la pensée. Que ferons-nous quand toute la pensée sera féminine ? Ecrit le 03/04.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.