visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

La mise en cause du Samu, à la suite d’un vaccin - Actualité

de papebob - 30 mai 2015 -
Mots-clefs: .

Un bébé de 6 mois est entre la vie et la mort à la suite d’un vaccin. Le médecin vaccinateur avait prévenu les parents qu’une poussée de fièvre était possible. Pendant la nuit qui a suivit, le thermomètre est monté à 42,5 °, la mère a appelé le Samu ou un docteur a demandé si elle faisait des convulsions, la mère qui n’est pas toubib a vu l’enfant très calme et a répondu que non, alors le médecin du Samu a conseillé de lui faire prendre un bain tiède pour faire descendre la fièvre et il n’envoi pas le Samu. Plus tard, voyant son enfant restait figé et le regard fixe, elle envoie une photo à sa belle sœur qui a travaillé dans un hôpital qui lui a conseillé de faire voir l’enfant au pédiatre, mais à Sees, aucun médecin n’est disponible. Elle réveille un voisin pour se faire amener à l’hôpital d’Alençon, aux urgences ou il est constater que le bébé est en convulsion et il est actuellement entre la vie et la mort. S’il en réchappe, il aura un lourd handicap et les parents portent plainte contre le Samu. Ecrit le 13/05.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.