visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Les Grecs n’ont rien gagné - Actualité

de papebob - 22 juillet 2015 -
Mots-clefs: .

Les Grecs, sous l’impulsion du premier ministre, sont allés aux urnes pour voter non aux conditions qu’imposait l’Europe pour continuer à leur prêter de l’argent. Il y eu même des mots très dur aux niveaux des financiers de l’Europe, soit la Banque centrale Européenne, l’Union Européenne et le Fond Mondial d’Investissement. Malgré ce non qui a été plus politique qu’énergique puisque Les Grecs n’ont jamais voulu quitté l’Europe, les créanciers cités plus haut ont tous accepté la plan fournis par la Grèce qui reprend exactement les exigences que le peuple grec avaient refusées. Le premier ministre grec a cru pouvoir faire plier l’Europe mais cela n’a pas marché car il n’avait rien à négocier à partir du moment où il a avoué qu’il ne voulait pas quitter la zone euro. Et c’est là que le bât blesse, car il a fait tout cela pour rien à part gagner quelques jours. Ecrit le 11/07.


    Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.