visiteur(s)

Mes coups de gueule

La voix de la majorité silencieuse

Ségolène surfe sur des économies alimentaires - Actualité

de papebob - 9 septembre 2015 - 215 lecture(s)
Mots-clefs: .

Alors que 70 % du gâchis alimentaire vient, chez nous, des ménages et que les 30 % restants sont à partager entre les collectivités locales, la restauration et la grande distribution, seuls les professionnels de la grande distribution sont convoqués, alors qu’ils ne représentent que 10 % environ de la perte alimentaire et doivent s’engager à diminuer leurs pertes, ce qu’ils ont fait parce qu’ils ne pouvaient pas faire autrement. Au lieu de faire participer ceux qui ont le plus contribuer a faire baisser de leur coté le gaspillage, la ministre aurait du sensibiliser économiquement les collectivités locales ou la restauration qui n’ont aucune obligation en matière de loi anti gaspi comme l’obligation de fournir des repas non consommés aux associations d’aide. Et de plus, il est urgent d’agir au niveau des ménages car ils représentent 70 % du gaspillage national. A l’échelle mondiale on fournit de quoi nourrir deux fois plus que l’on ne consomme et il y a des gens qui meurent de faim, c’est un comble. Ecrit le 28/08.

Imprimer cet article Imprimer cet article

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.